Copy
View this email in your browser
COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT - 8 AOUT 2018

 

La vaccination contre Ebola débute dans le Nord Kivu


 
MANGINA / GENEVE, 8 août  2018 - Le Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo (RDC) a annoncé aujourd’hui le début de la vaccination parmi des populations à haut risque dans la province du Nord Kivu.

La vaccination en cours a commencé une semaine a peine après l’annonce d’une seconde épidémie d’Ebola dans le pays. A ce jour, 44 cas ont été enregistrés, dont 17 cas sont confirmés. 

Le travail avec les communautés avait déjà commencé il y a plusieurs jours afin de préparer la vaccination en ceinture des populations affectées dans l'aire de santé de Mangina, distante de 30 kilomètres de la ville de Béni. 

Le Ministre provincial de la santé et le coordonnateur provincial du Programme Elargi de Vaccination étaient les deux premières personnes à se faire vacciner afin de rassurer la population. Ensuite, ce sont les professionnels de la santé de première ligne du centre de santé de référence de Mangina qui avaient été en contact avec les cas confirmés qui ont été vaccinés. 

“La vaccination est une composante importante dans la lutte contre Ebola. C’est la raison pour laquelle les vaccins ont été acheminés rapidement et en priorité pour protéger les travailleurs de santé et la population,” a déclaré le docteur  Oly Ilunga, le ministre de la santé de la République démocratique du Congo. 

Au total, 3220 doses du vaccin rVSV-ZEBOV sont actuellement disponibles dans le pays. Un accord entre l’Alliance Gavi et Merck (qui a mis au point le vaccin) prévoit que des doses supplémentaires du vaccin, utilisé à titre expérimental, soient disponibles.

“Encore une fois, la République Démocratique  du Congo a démontré un fort leadership dans la réponse rapide à cette épidémie,”  a déclaré le docteur Tedros, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé. “La maladie à virus Ebola est agressive. Nous devons y répondre avec force. Introduire la vaccination aussi rapidement est un des principaux outils au début de la réponse. ” 

L’OMS a fourni un soutien logistique afin d’établir les conditions de la chaîne de froid et des équipements nécessaires afin de mener à bien la vaccination. En outre, l’OMS facilite les concertations autour des protocoles à mettre en place ainsi que les discussions avec le fabricant du vaccin et les autorités nationales. Enfin, l'OMS contribue au déploiement des équipes d’experts de la vaccination de la Guinée afin que ces derniers travaillent à côté des vaccinateurs congolais qui ont déjà commencé les activités de vaccination. 

 « Nous sommes fiers de la solidarité manifestée au niveau régional dans le cadre des efforts de vaccination et nous sommes sûrs que la Région africaine saura démontrer une fois encore les solides capacités dont elle dispose dans le cadre de la riposte à cette flambée », a dit la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. 

 
###





Contacts pour les medias: 
 
Ministère de la santé de la RDC 
Jessica Ilunga
+243 820 307 872
presse@sante.gouv.cd
  
OMS Bureau régional de l’Afrique (AFRO)
Saya Oka
+243 820 241 1554
okas@who.int
 
Organisation mondiale de la santé (OMS)
Tarik Jasarevic
+41 22 791 5099
+41 793 676 214
jasarevict@who.int
"Ensemble, faisons triompher la vie"  

Dr. Oly Ilunga Kalenga
Ministre de la Santé
Copyright © 2018 Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.