Copy
View this email in your browser
ALERTE EBOLA RDC 2018
 
Communication spéciale de Son Excellence Monsieur le Ministre de la Santé le 16 mai 2018 sur l'évolution de l'épidémie d'Ebola en République Démocratique du Congo
 

Chers compatriotes,
 
Le 8 mai dernier, nous avons déclaré que notre pays faisait face à une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola qui constitue une urgence de santé publique de portée nationale et internationale.
 
D'emblée, nous avons considéré que cette épidémie était à haut risque en raison des particularités suivantes :
  • La contamination de professionnels de santé,
  • L’atteinte de deux zones de santé, à savoir Bikoro et Iboko,
  • La proximité avec la ville de Mbandaka qui a une forte densité de population et qui est un carrefour dans la province de l’Equateur et vers les provinces avoisinantes.
C’est la raison pour laquelle, lors de la réunion de crise qui s’est tenue en marge du conseil des ministres, Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Président de la République et Chef de l’Etat, a exigé que la riposte soit rapide et efficace car chaque vie compte.  
 
Ce week-end, deux cas suspects de fièvre hémorragique ont été notifiés dans la zone de santé de Wangata, l’une des zones de santé de la ville de Mbandaka. Après analyse, l’un des deux échantillons s’est révélé positif à la maladie à virus Ebola.
 
Nous entrons donc dans une nouvelle phase de l’épidémie d’Ebola qui touche désormais trois zones de santé, dont une zone de santé urbaine. Depuis l’annonce de l’alerte à Mbandaka, nos épidémiologistes travaillent sur le terrain avec les relais communautaires pour identifier les personnes ayant été en contact avec les cas suspects. C’est sur base de la liste des contacts que nous pourrons déclencher, pour la première fois dans l’histoire de notre pays, une nouvelle composante de la riposte, à savoir la vaccination.  
 
Ce matin nous avons réceptionné 5.400 doses de vaccin contre la Maladie à Virus Ebola. Il s’agit d’un vaccin dont l’efficacité a été établie lors de la dernière épidémie en Afrique de l’Ouest. La campagne de vaccination sera ciblée sur les professionnels de la santé exposés, les personnes ayant été en contact avec des cas confirmés et les contacts de ces contacts.
 
Par ailleurs, nous allons intensifier la surveillance et le traçage de la population à toutes les voies d’accès aériennes, maritimes et routières. Les autres villes de la province de l’Equateur ainsi que les villes en amont et en aval de Mbandaka sur le fleuve sont également placées sous surveillance sanitaire. 
 
Chers compatriotes,
 
Garantir la santé et la sécurité de la population est notre priorité. Le Gouvernement de la République dirigé par Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Bruno TSHIBALA NZENZHE, a mis en œuvre tous les moyens pour contenir le plus rapidement possible cette épidémie avec l’accompagnement déterminant de nos partenaires.
 
Dans toutes les zones de santé touchées, le Gouvernement a décrété la gratuité des soins car en effet la barrière financière ne peut en aucun cas constituer un frein à l’accès aux soins de santé surtout en période d’épidémie.
 
Le centre des opérations d’urgences du Ministère de la Santé installé à Kinshasa surveille en temps réel l’évolution de la situation épidémiologique et le traçage des cas et de leurs contacts. Un relai de ce centre des opérations d’urgences sera installé dans les prochains jours à Mbandaka.
 
Avec l’appui des partenaires, un arsenal logistique considérable a été mis en place pour déployer sur le terrain tout le matériel et les ressources humaines nécessaires à la riposte. Un pont aérien est désormais opérationnel entre Kinshasa, Mbandaka, Bikoro et Iboko.
 
Chers compatriotes,
 
Nous sommes tous affectés par cette épidémie. Nous compatissons à la douleur qu’endurent les familles touchées par cette tragédie.
 
Dans l’intérêt de la Nation et dans le cadre de la sécurité sanitaire internationale, je recommande à tout un chacun de respecter les consignes d’hygiène individuelle et publique et d’adopter des comportements responsables.
 
En tant que citoyens, nous avons tous le devoir et la responsabilité de nous impliquer dans cette lutte en diffusant des messages responsables et en changeant nos comportements,  même ceux qui touchent à nos valeurs et traditions les plus profondes.
 
Ainsi, pour casser la chaîne de transmission, les autorités sanitaires recommandent d’éviter de toucher les personnes malades et de prévenir immédiatement les services de santé les plus proches. Et surtout, en cas de décès, évitez absolument de toucher et de laver la personne décédée. Ce geste peut choquer mais il peut sauver votre vie et celle de toute la communauté.
 
Soyons prêts à mener ce nouveau combat contre le virus Ebola.
Restons soudés.
Soyons responsables.
Et, ensemble, faisons triompher la vie.
 
Je vous remercie
 
Dr Oly Ilunga Kalenga
Ministre de la Santé
 
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE
Mercredi 16 mai 2018

 
La situation épidémiologique de la Maladie à Virus Ebola en date du 15 mai 2018 : 
  • Au total, 44 cas de MVE enregistrés depuis le début de l’épidémie dont 23 décès: 21 cas suspects, 20 cas probables et 3 cas confirmés
  • Deux (2) nouveaux cas suspects ont été enregistrés en date du 15/05/2018; un (1) dans la zone de santé (ZS) de Wangata et un (1) dans la zone de santé de Bikoro.
  • Deux échantillons de la zone de santé de Wangata ont été testés: un (1) était positif et un (1) était négatif. 
  • Deux (2) décès dans la zone de santé de Bikoro, dont un (1) des cas confirmés.
  • Un décès dans la zone de santé d'Iboko.

Remarques
  • Chiffres harmonisés avec l'OMS et les équipes sur le terrain après les visites à Bikoro.
  • La catégorie des cas probables reprennent tous les décès notifiés pour lesquels il n'a pas été possible d'obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire.
 
Inscrivez-vous à la mailing list du Ministère de la Santé pour suivre l'actualité du Ministère et connaître la situation de la riposte contre l'épidémie d'Ebola en RDC.
"Ensemble, faisons triompher la vie"  

Dr. Oly Ilunga Kalenga
Ministre de la Santé
Contact Cabinet
Jessica Ilunga
+243 820 307 872
presse@sante.gouv.cd
Contact Cellule Ebola
Raoul Kamanda
+243 819 500 379
presse@sante.gouv.cd
Copyright © 2018 Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp