Copy
View this email in your browser
SITUATION EPIDÉMIOLOGIQUE

EVOLUTION DE L'EPIDEMIE D'EBOLA DANS LES PROVINCES DU NORD-KIVU ET DE L'ITURI
 
Jeudi 01 août 2019

Situation épidémiologique de la Maladie à virus Ebola en date du 31 juillet 2019
 
Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 2.713, dont 2.619 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.823 décès (1.729 confirmés et 94 probables) et 782 personnes guéries.
  • 423 cas suspects en cours d’investigation ;
  • 13 nouveaux cas confirmés, dont 5 à Beni, 2 à Mabalako, 2 à Mandima, 1 à Nyiragongo (Goma), 1 à Vuhovi, 1 à Katwa et 1 à Mutwanga ;
  • 10 nouveaux décès de cas confirmés :
    • 2 décès communautaires, dont 1 à Beni et 1 à Mandima ;
    • 7 décès au CTE, dont 3 à Beni, 2 à Mabalako, 1 à Komanda et 1 à Goma ;
    • 1 décès au CT de Beni ;
  • 6 personnes guéries sorties des CTE, dont 5 à Beni et 1 à Katwa ;
  • 1 agent de santé, vivant et vacciné, figure parmi les nouveaux cas confirmés de Beni. Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 149 (5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables), dont 41 décès. 



/!\ Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles de changer ultérieurement, après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.

Pour rappel, les recommandations du Ministère de la Santé sont les suivantes :
  1. Respectez les mesures d’hygiène de base, notamment le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou à la cendre ;
  2. Si une connaissance venant d’une zone en épidémie vient vous rendre visite et qu’elle est malade, ne la touchez pas et appelez directement le numéro vert de la protection civile du Nord-Kivu ;
  3. Si vous êtes identifié comme contact d’un malade d’Ebola, acceptez d’être vacciné et suivi pendant 21 jours ;
  4. Si une personne décède à cause d’Ebola, respectez les consignes pour les enterrements dignes et sécurisés. Il s’agit simplement d’un mode d’enterrement qui respecte les coutumes et traditions funéraires tout en protégeant la famille et la communauté de la contamination par le virus Ebola.
  5. Pour tous les professionnels de la santé, respectez les mesures d’hygiène dans les centres de santé et déclarez toute personne malade présentant les symptômes d’Ebola (fièvre, diarrhée, vomissement, fatigue, anorexie, saignement).
Si tous les citoyens respectent les mesures sanitaires préconisées par le Ministère de la Santé, il est possible de faire en sorte que ce cas d’Ebola détecté à Goma ne soit qu’un cas sporadique qui ne cause pas de nouvelle flambée épidémique.
 

 
Remarques:
  • Afin d’éviter que le nombre total de cas varie (à la hausse ou à la baisse) quotidiennement, les cas suspects ont été placés dans une catégorie séparée. Ainsi, les cas suspects dont les tests laboratoires se sont révélés positifs seront ajoutés dans la catégorie des cas confirmés alors que ceux qui sont négatifs (non cas) seront retirés du tableau.
  • Les décès survenus au niveau des CTE sont provisoirement enregistrés dans les zones de santé d’implantation des CTE dans l’attente de reclassification dans la zone de santé de notification des cas.
  • La catégorie des cas probables reprend tous les décès pour lesquels il n'a pas été possible d'obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire mais où les investigations ont révélé un lien épidémiologique avec un cas confirmé ou probable.
  • Un décès communautaire est tout décès survenu en dehors d'un Centre de Traitement Ebola.
 

 
Distribution des cas de Maladie à Virus Ebola (MVE) par zone de santé dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu 11 au 31 juillet 2019
Courbe épidémiologique depuis janvier 2019 
ACTUALITÉS
 
 
Suivi de la situation des contacts du deuxième cas confirmé Ebola de Goma
  • 151 contacts ont été notifiés autour du 2ème cas confirmé de la MVE de Goma depuis le 22 juillet 2019. Parmi ces contacts, 118 ont déjà été vaccinés, dont 70 à haut-risques (CHR) et 48 contacts de contacts (CC);
  • La fille et la femme de ce cas de Goma constituent à ce jour le 3e et le 4e cas positifs de MVE enregistrés à Goma;
  • La sœur de ce même cas, qui s’était enfuie dans la province du Sud-Kivu, a été retrouvée à Biara dans la zone de santé de Muti Muresa.  40 contacts ont déjà été vaccinés autour de ce contact ce jeudi 1er août 2019, parmi lesquels 9 contacts à haut-risques  et 31 contacts de contacts.
 
Un tradipraticien parmi les cas confirmés de Mabalako
  • Il s’agit d’un homme de 25 ans, vivant et vacciné le 20 juillet 2019 (vaccination géographique). Il a pratiqué l’automédication du 24-29 juillet 2019 avec une aggravation progressive des symptômes.
 
  • Il a été conduit au CTE après validation le 30 juillet 2019 après l’alerte lancée par un Relais communautaire (ReCo). Il a été confirmé MVE le 31 juillet 2019. 22 personnes-contact sont listés autour de ce cas, dont les investigations sont en cours.
Le cas confirmé de Lubero en fuite retrouvé
  • Le cas confirmé du 25 juillet 2019 de la zone de santé (ZS) de Lubero, qui s’est enfui dans la communauté, se trouverait à Lukanga dans la ZS de Masereka à 17 km de Lubero. Une équipe s’y est rendue ce jeudi 1er août 2019 pour son transfert au CTE. FIN
 
 
Rien à signaler
 
Chers tous, voici le bulletin quotidien sur l"evolution de la riposte contre l'épidémie de la Maladie à virus Ebola du 01 Août 2019. Le processus de vérification des informations de terrain a été plus laborieux à cause de la sensibilité des événements sur terrain.
Veuillez être indulgents pour le retard.
CHIFFRES DE LA RIPOSTE
181 389
Personnes vaccinées
  • Le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Éthique dans sa décision du 19 mai 2018.
80 481 013
Personnes controlées
  • 98 points d'entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) opérationnels.
149
Agents de santé contaminés 
  • 1 agents de santé, vivant et vacciné, figurent parmi les nouveaux cas confirmés de Beni. 
  • Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 149 (5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables) dont 41 décès.
80 481 013
Personnes controlées
  • 98 points d'entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) opérationnels.
98 points d'entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) opérationnels.
HISTORIQUE
Inscrivez-vous à la mailing list du Ministère de la Santé pour suivre l'actualité du Ministère et connaître la situation de la riposte contre l'épidémie d'Ebola en RDC.
"Vaincre Ebola aujourd'hui et renforcer le système de santé de demain"  

 
Ministère de la Santé
Contact Cabinet
Miphy BUATA ELEKE
+243 815 183 977
presse@sante.gouv.cd
Copyright © 2019 Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.