Copy
View this email in your browser
DIRECTION GENERALE DE LUTTE CONTRE LA MALADIE
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE DANS LA PROVINCE DU NORD-KIVU
Mercredi 5 septembre 2018

 
La situation épidémiologique de la Maladie à Virus Ebola en date du 4 septembre 2018 :
 
  • Au total, 127 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 96 confirmés et 31 probables.
  • 4 cas suspects sont en cours d'investigation.
  • 3 nouveaux cas confirmés, dont 1 à Mabalako, 1 à Mandima et 1 à Butembo.
  • Les investigations ont révélé qu’un cas confirmé enregistré à Beni provenait de Kalunguta, une zone de santé rurale entre Beni et Butembo. Le cas est déjà guéri et a été déchargé du centre de traitement d’Ebola (CTE).
  • 2 décès de cas confirmés, dont 1 à Beni et 1 à Butembo
 


Remarques:
  • Afin d’éviter que le nombre total de cas varie (à la hausse ou à la baisse) quotidiennement, les cas suspects ont été placés dans une catégorie séparée. Ainsi, les cas suspects dont les tests laboratoires se sont révélés positifs seront ajoutés dans la catégorie des cas confirmés alors que ceux qui sont négatifs (non cas) seront retirés du tableau.
  • La catégorie des cas probables reprend tous les décès notifiés pour lesquels il n'a pas été possible d'obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire. Les investigations permettront de déterminer si ces décès sont liés ou non à l’épidémie.
Actualité de la riposte

Coordination à Butembo
  • Ce mardi 4 septembre 2018, un échantillon prélevé sur une personne décédée à Butombo s’est révélé positif à la maladie à virus Ebola. C’est le premier cas confirmé d’Ebola à Butembo. Il s’agit d’un contact de Beni qui avait refusé de coopérer avec les autorités sanitaires et qui s’était enfui à Butembo après être tombé malade. Il est décédé à l’Hôpital Universitaire de Butembo. Le personnel de santé de l’hôpital, ayant déjà été formé sur les mesures à prendre face à des cas suspects, ont respecté les mesures de protection individuelle. L’enterrement a été sécurisé.
  • Depuis plusieurs jours, une équipe de surveillance de la coordination s’était déjà installée à Butembo après avoir reçu l’information que plusieurs contacts vivant à Beni s’étaient déplacés à Butembo.
  • Ce mercredi 5 septembre 2018, le Coordonnateur de la riposte, Dr Ndjoloko Tambwe Bathe, a voyagé à Butembo avec d’autres responsables de la coordination afin d’y mettre en place une équipe de riposte complète. Ils ont également identifié les sites d’emplacement du laboratoire mobile et d’un nouveau CTE (le cinquième à ce jour). La vaccination des premiers contacts identifiés a également pu commencer.
 
Surveillance aux points d’entrée
  • Le Programme National d’Hygiène aux Frontières (PNHF) a établi une cartographie de la mobilité de la population dans les zones touchées par l’épidémie en collaboration avec l’Organisation Mondiale de l’Immigration (OIM). Cette cartographie a permis d’identifier 5 axes prioritaires pour le renforcement de la surveillance aux points d’entrée. Ces 5 axes prioritaires sont :
    • Mangina – Kyanzaba – Mabalako
    • Mangina – Beni
    • Beni – Maboya – Butembo
    • Beni – Bunia / Beni – Kisangani
    • Beni - Kasindi

Vaccination
  • Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 6.343 personnes ont été vaccinées, dont 3.210 à Mabalako, 1.856 à Beni, 1.067 à Mandima, 121 à Oicha, 70 à Katwa (Butembo) et 19 à Kinshasa.
HISTORIQUE DES ÉPIDÉMIES D'EBOLA EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
 


 
Inscrivez-vous à la mailing list du Ministère de la Santé pour suivre l'actualité du Ministère et connaître la situation de la riposte contre l'épidémie d'Ebola en RDC.
"Ensemble, faisons triompher la vie"  

Dr. Oly Ilunga Kalenga
Ministre de la Santé
Contact Cabinet
Jessica Ilunga
+243 820 307 872
presse@sante.gouv.cd
Copyright © 2018 Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.