Copy
View this email in your browser
DIRECTION GENERALE DE LUTTE CONTRE LA MALADIE
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE DANS LES PROVINCES DU NORD-KIVU ET DE L'ITURI

Mardi 9 octobre 2018

(ERRATUM)
 
La situation épidémiologique de la Maladie à Virus Ebola en date du 8 octobre 2018 :
  • Au total, 188 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 153 confirmés et 35 probables.
  • Sur les 153 confirmés, 83 sont décédés et 51 sont guéris. Les autres sont hospitalisés dans les différents Centre de Traitement d’Ebola installés.
  • 20 cas suspects sont en cours d'investigation.
  • 7 nouveaux cas confirmés, dont 6 à Beni et 1 à Masereka.
    • Parmi les 6 nouveaux cas de Beni figurent 3 décès communautaires dans la quartier Butanuka. Il s’agit de 3 enfants qui ont été en consultation dans le même dispensaire.
  • 1 nouvelle personne guérie à Beni.
Nouveau tableau


Remarques:
  • Afin d’éviter que le nombre total de cas varie (à la hausse ou à la baisse) quotidiennement, les cas suspects ont été placés dans une catégorie séparée. Ainsi, les cas suspects dont les tests laboratoires se sont révélés positifs seront ajoutés dans la catégorie des cas confirmés alors que ceux qui sont négatifs (non cas) seront retirés du tableau.
  • La catégorie des cas probables reprend tous les décès notifiés pour lesquels il n'a pas été possible d'obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire. Les investigations permettront de déterminer si ces décès sont liés ou non à l’épidémie.
Actualité de la riposte
 
 
Mesures administratives dans la ville de Beni
  • Suite aux nombreuses agressions de équipes de la riposte et au non-respect des mesures de prévention et contrôle des infections dans plusieurs centres de santé traditionnels dans la ville de Beni, les autorités urbaines ont adopté un nouvel arrêté urbain portant des mesures visant à accompagner la riposte contre Ebola.   
  • Ces mesures incluent notamment :
    • L’autorisation pour les équipes de riposte de faire appel aux forces de l’ordre lors des prélèvements et des enterrements dignes et sécurisés ;
    • L’obligation pour la famille d’un défunt de présenter un certificat de décès signé par l’autorité médicale avant d’obtenir un permis d’inhumation ;
    • L’obligation pour tout professionnel de santé, guérisseur et tradipraticien de référer tout cas suspect au Centre de Traitement d’Ebola (CTE) sous peine de voir son centre être fermé et d’être interdit de pratiquer toute forme de médecine ;
    • L’interdiction de délibérément garder un cas suspect et l’empêcher de se rendre au CTE sous peine d’être sanctionné pénalement.
 
Vaccination
  • Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 15.279 personnes ont été vaccinées, dont 5.385 à Beni, 4.289 à Mabalako, 1.663 à Mandima, 1.392 à Katwa, 1.100 à Butembo, 434 à Bunia, 355 à Tchomia, 300 à Masereka, 240 à Komanda, 121 à Oicha.
HISTORIQUE DES ÉPIDÉMIES D'EBOLA EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
 


 
Inscrivez-vous à la mailing list du Ministère de la Santé pour suivre l'actualité du Ministère et connaître la situation de la riposte contre l'épidémie d'Ebola en RDC.
"Ensemble, faisons triompher la vie"  

Dr. Oly Ilunga Kalenga
Ministre de la Santé
Contact Cabinet
Jessica Ilunga
+243 820 307 872
presse@sante.gouv.cd
Copyright © 2018 Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.