Copy
View this email in your browser
SITUATION EPIDÉMIOLOGIQUE
EVOLUTION DE L'EPIDEMIE D'EBOLA DANS LES PROVINCES DU NORD-KIVU ET DE L'ITURI

Mercredi 12 juin 2019

La situation épidémiologique de la Maladie à Virus Ebola en date du 11 juin 2019 :
  • Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 2.084, dont 1.990 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.405 décès (1.311 confirmés et 94 probables) et 579 personnes guéries.
  • 339 cas suspects en cours d’investigation ;
  • 13 nouveaux cas confirmés, dont 7 à Mabalako, 4 à Beni, 1 à Kalunguta et 1 à Komanda ;
  • 9 nouveaux décès de cas confirmés : 
    • 7 décès communautaires, dont 5 à Mabalako, 1 à Kalunguta et 1 à Komanda ;
    • 2 décès au CTE, dont 1 à Katwa et 1 à Butembo ;
  • 4 nouveaux guéris sortis des CTE, dont 2 à Beni et 2 à Butembo.
INFO : Tous les membres de la famille du cas d’Ebola en Ouganda ne sont pas encore inclus dans le cumul des cas. Les cas confirmés de la famille, aussi bien du côté ougandais que congolais, seront officiellement ajoutés dans la situation épidémiologique qui sera publiée ce jeudi 13 juin 2019.
 

/!\ Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles de changer ultérieurement, après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.

Remarques:
  • Afin d’éviter que le nombre total de cas varie (à la hausse ou à la baisse) quotidiennement, les cas suspects ont été placés dans une catégorie séparée. Ainsi, les cas suspects dont les tests laboratoires se sont révélés positifs seront ajoutés dans la catégorie des cas confirmés alors que ceux qui sont négatifs (non cas) seront retirés du tableau.
  • Les décès survenus au niveau des CTE sont provisoirement enregistrés dans les zones de santé d’implantation des CTE dans l’attente de reclassification dans la zone de santé de notification des cas.
  • La catégorie des cas probables reprend tous les décès pour lesquels il n'a pas été possible d'obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire mais où les investigations ont révélé un lien épidémiologique avec un cas confirmé ou probable.
  • Un décès communautaire est tout décès survenu en dehors d'un Centre de Traitement Ebola.
Distribution des cas de Maladie à Virus Ebola (MVE) par zone de santé dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu au 11 juin 2019
Courbe épidémiologique depuis janvier 2019 
ACTUALITÉS
 
Cas de Maladie à Virus Ebola en Ouganda
  • Le premier cas confirmé d’Ebola en Ouganda, un garçon de cinq ans, est décédé dans la matinée du mercredi 12 juin 2019. Son enterrement digne et sécurisé se fera ce jeudi 13 juin 2019 à Kasese, le district où il résidait avec ses parents. 
  • Les tests de laboratoire ont confirmé que, parmi les six membres de famille ayant traversé la frontière, deux autres sont également contaminés par Ebola. Il s’agit de la grand-mère de 50 ans et du jeune frère de 3 ans du garçon décédé. Du côté des six membres de la famille restés à Kasindi et transférés au Centre de Traitement d’Ebola de Beni, cinq ont été testés positif. Autour de cette famille, environ 50 contacts ont été listés à Kasese du côté ougandais et 80 contacts à Kasindi du côté congolais. Le ring de vaccination des contacts de Kasindi a été ouvert ce mercredi.
  • Ce mercredi 12 juin 2019, les autorités sanitaires congolaises et ougandaises ont également tenu une réunion à Kasese, à environ 140 kilomètres de Beni, afin d’échanger sur les mécanismes de collaboration transfrontalière. La Ministre de la Santé ougandaise, Dr Jane Ruth Aceng, était à la tête de la délégation ougandaise tandis que du côté congolais, la délégation était dirigée par le Dr Gaston Tshapenda, responsable de la coordination de Beni.
  • Les principales décisions prises sont de :
    • Renforcer la surveillance aux points d’entrée, particulièrement les voies secondaires ;
    • Maintenir le partage continu d’informations en temps réel entre les deux pays ;
    • Lancer la vaccination des contacts le plus rapidement possible. La RDC a déjà donné 400 doses de vaccin rVSV-ZEBOV à l’Ouganda. La RDC est disposée à envoyer des équipes de vaccination en Ouganda pour vacciner plus rapidement tous les contacts si nécessaire ;
    • Rapatrier tous les membres de la famille en RDC après avoir obtenu leur consentement éclairé. Le père de l’enfant décédé étant ougandais, la famille était libre de choisir le lieu d’hospitalisation. Les membres de famille encore vivants ont tous accepté de rentrer en RDC pour poursuivre leur traitement médical et le suivi de 21 jours. L’avantage de poursuivre le traitement médical en RDC est la possibilité de pouvoir bénéficier des nouvelles molécules thérapeutiques qui ne sont pas encore disponibles en Ouganda ;
    • Finaliser le protocole d’accord entre l’Ouganda et la RDC qui définira les procédures de collaboration sanitaire approfondie entre les deux pays.
 
Rien à signaler
CHIFFRES DE LA RIPOSTE
132 679 
Personnes vaccinées
 
  • 415 personnes vaccinées le 11/06/2019.
  • Parmi les personnes vaccinées, 36.595 sont des contacts à haut risque (CHR), 65.944 sont des contacts de contacts (CC), et 30.140 sont des prestataires de première ligne (PPL). 
  • Personnes vaccinées par zone de santé: 33.990  à Katwa, 25.890 à Beni, 18.234  à Butembo, 11.387 à Mabalako, 6.443 à Mandima, 4.619 à Kalunguta, 3.329 à Goma, 3.048 à Komanda, 2.835 à Musienene, 2.569 à Oicha, 2.351 à Masereka, 2.045 à Vuhovi, 1.986 à Lubero, 1.980 à Kayna,  1.888 à Kyondo, 1.487 à Bunia, 1.040 à Biena, 1.012 à Mutwanga, 690 à Rutshuru, 666 à Rwampara (Ituri), 596 à Mangurujipa, 527 à Nyankunde, 494 à Alimbongo, 420 à Mambasa, 355 à Tchomia, 342 à Kirotshe, 333 à Lolwa, 250 à Mweso, 245 à Kibirizi, 161 à Nyiragongo, 97 à Watsa (Haut-Uélé) et 13 à Kisangani.
  • Le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Éthique dans sa décision du 19 mai 2018.
65 448 742 
Personnes controlées
  • 80 points d'entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) opérationnels.
115
Agents de santé contaminés
  • 2 agents de santé de Mabalako, non vaccinés, figurent parmi les nouveaux cas confirmés. Un des agents de santé est décédé dans le centre de santé où il travaillait (décès communautaire). 
  • Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 115 (5,5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables) dont 38 décès.
HISTORIQUE
Inscrivez-vous à la mailing list du Ministère de la Santé pour suivre l'actualité du Ministère et connaître la situation de la riposte contre l'épidémie d'Ebola en RDC.
"Ensemble, faisons triompher la vie"  

Dr. Oly Ilunga Kalenga
Ministre de la Santé
Contact Cabinet
Jessica Ilunga
+243 820 307 872
presse@sante.gouv.cd
Copyright © 2019 Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.