Copy
View this email in your browser
SITUATION EPIDÉMIOLOGIQUE
EVOLUTION DE L'EPIDEMIE D'EBOLA DANS LES PROVINCES DU NORD-KIVU ET DE L'ITURI

Samedi 29 juin 2019

La situation épidémiologique de la Maladie à Virus Ebola en date du 28 juin 2019 :
  • Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 2.312, dont 2.218 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.559 décès (1.465 confirmés et 94 probables) et 642 personnes guéries.
  • 360 cas suspects en cours d’investigation ;
  • 15 nouveaux cas confirmés, dont 6 à Beni, 4 à Mabalako, 3 à Masereka, 1 à Butembo et 1 à Lubero ;
    • 5/6 cas de Beni font partie de la même famille. Il s’agit d’une mère de famille qui avait fui avec ses enfants vers la zone de santé de Ariwara en Ituri. Ils ont tous été retrouvés et transférés au CTE de Bunia.
  • 6 nouveaux décès de cas confirmés : 
    • 2 décès communautaires, dont 1 à Mabalako et 1 à Lubero;
    • 4 décès dans les CTE, dont 3 à Mabalako et 1 à Beni ;
  • 1 personne guérie sortie du CTE de Butembo.

/!\ Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles de changer ultérieurement, après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.

Remarques:
  • Afin d’éviter que le nombre total de cas varie (à la hausse ou à la baisse) quotidiennement, les cas suspects ont été placés dans une catégorie séparée. Ainsi, les cas suspects dont les tests laboratoires se sont révélés positifs seront ajoutés dans la catégorie des cas confirmés alors que ceux qui sont négatifs (non cas) seront retirés du tableau.
  • Les décès survenus au niveau des CTE sont provisoirement enregistrés dans les zones de santé d’implantation des CTE dans l’attente de reclassification dans la zone de santé de notification des cas.
  • La catégorie des cas probables reprend tous les décès pour lesquels il n'a pas été possible d'obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire mais où les investigations ont révélé un lien épidémiologique avec un cas confirmé ou probable.
  • Un décès communautaire est tout décès survenu en dehors d'un Centre de Traitement Ebola.
Distribution des cas de Maladie à Virus Ebola (MVE) par zone de santé dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu au 28 juin 2019
Courbe épidémiologique depuis janvier 2019 
ACTUALITÉS
 
Clôture de la Réunion internationale sur la vaccination dans le cadre de l’épidémie de la MVE au Nord-Kivu et en Ituri
  • Faisant suite à l’engagement pris par Son Excellence Monsieur le Ministre de la Santé, Dr Oly ILUNGA KALENGA, lors de la 72Assemblée Mondiale de la Santé, le Ministère de la Santé a organisé une Réunion internationale sur la vaccination dans le cadre de la 10épidémie de la Maladie à Virus Ebola qui sévit en République Démocratique du Congo depuis le 1er août 2018 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.
  • Cette réunion, qui s’est tenue à Kinshasa les 28 et 29 juin 2019, avait pour but de rassembler toutes les évidences scientifiques, les données techniques et autres informations utiles sur les différents vaccins et stratégies vaccinales contre Ebola pour informer les processus décisionnels du Ministère de la Santé.
  • Ces assises ont rassemblé les développeurs et fabricants des quatre vaccins expérimentaux les plus avancés dans la lutte contre Ebola à savoir Merck & Co, Janssen (Johnson&Johnson), CanSino Biologics Inc. (Chine) et Rospotrebnadzor (Russie), ainsi que les experts nationaux et internationaux des organisations suivantes : OMS, INSERM, CDC USA, Epicentre, CEPI, LSHTM, BARDA, NIH, Banque Mondiale, USAID, DFID, UNICEF, IFRC, PAM. 
  • Il convient de rappeler que la vaccination à elle seule ne peut pas arrêter l’épidémie en cours. Tous les participants sont d’accord sur le fait que c’est le renforcement des mesures traditionnelles de santé publique qui permettra de casser les chaines de transmission et de stopper l’épidémie. La vaccination est l’un des principaux piliers de la riposte et le vaccin rVSV-ZEBOV-GP de la firme Merck, utilisé depuis le 8 août 2018, reste à ce jour la meilleure option disponible. 
  • Conscient qu’Ebola est une maladie émergente et afin de contribuer à faire progresser la science, le Ministère de la Santé est ouvert à l’option d’entamer, en marge de l’épidémie en cours, de nouveaux essais cliniques avec un ou plusieurs autres vaccins expérimentaux contre Ebola, en dehors des provinces affectées. La République Démocratique du Congo a une grande contribution à apporter à la connaissance universelle sur Ebola et le pays est déterminé à le faire de façon active.   
  • Comme il s’agira d’utiliser des vaccins dans le cadre d’études scientifiques, les propositions qui seront faites seront justifiées sur le plan scientifique et épidémiologique, et devront recevoir les approbations requises des autorités de réglementation et d’éthique compétentes.
Sensibilisation
  • Mbusa Nyamisi, président du RCD /KML, s’est fait vacciner contre Ebola ce samedi 29 juin 2019 lors de sa visite du CTE de Butembo/Itav. En tant que politicien influent du Nord-Kivu, Mbusa Nyamisi a tenu à poser ce geste devant la presse pour rassurer la population sur l’innocuité et l’efficacité du vaccin. Il a également condamné les attaques contre les opérations et les agents de la riposte. 
 
Rien à signaler
CHIFFRES DE LA RIPOSTE
145 445 
Personnes vaccinées
  • Le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’Éthique dans sa décision du 19 mai 2018.
70 177 098 
Personnes controlées
  • 80 points d'entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) opérationnels.
126
Agents de santé contaminés
  • 1 agent de santé de Mabalako, vacciné, figure parmi les nouveaux cas confirmés.
  • Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 126 (5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables) dont 40 décès.
HISTORIQUE
Inscrivez-vous à la mailing list du Ministère de la Santé pour suivre l'actualité du Ministère et connaître la situation de la riposte contre l'épidémie d'Ebola en RDC.
"Ensemble, faisons triompher la vie"  

Dr. Oly Ilunga Kalenga
Ministre de la Santé
Contact Cabinet
Miphy BUATA ELEKE
+243 815 183 977
presse@sante.gouv.cd
Copyright © 2019 Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.