Copy
View this email in your browser
DIRECTION GENERALE DE LUTTE CONTRE LA MALADIE
SITUATION ÉPIDÉMIOLOGIQUE DANS LA PROVINCE DU NORD-KIVU
Samedi 11 août 2018

 
La situation épidémiologique de la Maladie à Virus Ebola en date du 10 août 2018 :
  • Au total, 49 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 22 confirmés et 27 probables.
  • 53 cas suspects sont en cours d'investigation.
  • 1 nouveau cas confirmé à Mabalako.
  • ERRATUM du bulletin du 10 août 2018: 1 décès d’un cas confirmé à Béni et 0 décès à Mabalako
 

Remarques:
  • Afin d’éviter que le nombre total de cas varie (à la hausse ou à la baisse) quotidiennement, les cas suspects ont été placés dans une catégorie séparée. Ainsi, les cas suspects dont les tests laboratoires se sont révélés positifs seront ajoutés dans la catégorie des cas confirmés alors que ceux qui sont négatifs (non cas) seront retirés du tableau.
  • La catégorie des cas probables reprend tous les décès notifiés pour lesquels il n'a pas été possible d'obtenir des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire. Les investigations permettront de déterminer si ces décès sont liés ou non à l’épidémie.
Actualité de la riposte
 
  • Le Directeur Général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom, a rendu visite aux équipes postées à Mangina, l’épicentre de l’épidémie d’Ebola. A Mangina, il a notamment visité le centre de traitement d’Ebola (CTE) provisoire où les prestataires lui ont expliqué leur travail. Il a également pu constater l’avancement des travaux d’installation du centre de traitement d’Ebola qui sera co-géré par le Ministère de la Santé et Médecins Sans Frontières (MSF). Le CTE de Mangina et celui de Béni, co-géré avec Alima, seront fonctionnels avant la fin de la semaine prochaine. Ensuite, le Directeur Général de l’OMS s’est rendu sur l’un des deux sites de logement sélectionné pour héberger les agents de santé nationaux et internationaux déployés à Mangina dans le cadre de la riposte. Il s’agit d’un couvent que les religieuses ont accepté de mettre à la disposition des autorités sanitaires et qui pourra héberger jusqu’à 80 personnes.
  • Le Ministère de la Santé, à travers son Projet de Développement du Système de Santé (PDSS) financé par la Banque Mondiale, a finalisé les modalités pratiques pour démarrer la gratuité des soins dans 3 zones de santé autour de l’épicentre, à savoir Mabalako, Béni, et Oicha. En période d’épidémie, il est important que la barrière financière ne constitue pas un frein à l’accès aux soins de santé. Cette mesure d’instaurer la gratuité des soins dans les zones touchées vise à inciter la population à aller dans un centre de santé agréé dès l’apparition des premiers symptômes, augmentant leur chance de survie.  
  • Le processus de mise en congé provisoire des 74 membres du personnel du centre de santé de référence (CSR) de Mangina considérés comme des contacts est également terminé. Toutes ces personnes qui ont été en contact avec des cas confirmés feront l’objet d’un suivi de 21 jours et ne pourront reprendre le travail au CSR qu’après un mois. Durant cette période, il leur a été demandé d’éviter tout déplacement en dehors de la zone. Ils seront temporairement remplacés par du personnel de santé intérimaire venant d’autres centres de santé de Oicha, Mabalako et Musienene.
  • Deux laboratoires mobiles de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) sont arrivés à Goma et Mangina pour accélérer les tests des échantillons prélevés à travers la province du Nord-Kivu.
HISTORIQUE DES ÉPIDÉMIES D'EBOLA EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
 


 
Inscrivez-vous à la mailing list du Ministère de la Santé pour suivre l'actualité du Ministère et connaître la situation de la riposte contre l'épidémie d'Ebola en RDC.
"Ensemble, faisons triompher la vie"  

Dr. Oly Ilunga Kalenga
Ministre de la Santé
Contact Cabinet
Jessica Ilunga
+243 820 307 872
presse@sante.gouv.cd
Copyright © 2018 Ministère de la Santé de la République Démocratique du Congo, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.