Copy
Newsletter  - 1er trimestre 2020 -
Agence de développement économique SOFIE

Edito

Chers tous,

Mardi 17 mars 2020, midi, le pays s’est arrêté… ou presque. Jamais je n’aurais imaginé diffuser notre première newsletter trimestrielle 2020 dans ce contexte. Nous avons décidé de la maintenir, avec un contenu positif et informatif, pour un territoire économiquement dynamique, qui sera durement impacté après cette grave crise sanitaire sans précédent, mais qui saura aller de l’avant. Chez nous, l’intelligence collective n’est pas un vain mot ! Soyez assurés de la continuité de notre accompagnement, aujourd’hui et demain.
En attendant, bonne lecture à tous et surtout, prenez soin de vous, de vos proches, de vos collaborateurs.
 
François Motte, Président

Le chiffre du trimestre


 
C’est le tonnage manutentionné au port fluvial d’Arques en 2019,
battant ainsi son record de trafic !
Soit l’équivalent de 12 000 camions de 25 tonnes.
Au total, ce sont plus de 25 000 tonnes de marchandises
qui transitent en moyenne par mois au port d’Arques.   
 
La presse en parle : cliquez ici.
 

L'actualité Coeur de Flandre - Pays de Saint-Omer à retenir

















Bond démographique, baisse du chômage : de bon augure pour l’attractivité du territoire !

Bonne nouvelle de ce début d’année : la population augmente et reste sur le territoire, le chômage baisse. Des indicateurs INSEE et Pôle Emploi révélés en ce début d’année 2020 et favorables pour la dynamique économique du territoire Cœur de Flandre Pays de Saint-Omer, périmètre d’intervention de l’agence SOFIE.
 

Entre 2007 et 2017, un peu plus de 6500 habitants sont arrivés dans l’Audomarois. C’est la plus forte hausse démographique du Nord et du Pas-de-Calais. 129 991 habitants selon les derniers chiffres de l’INSEE (contre 123 450 habitants il y a 10 ans) avec une hausse de population de 5,3% loin devant la métropole lilloise et le Littoral. L’Audomarois affiche un solde migratoire positif : on s’y installe plus qu’on ne quitte le territoire.

Dans le cadre de nos missions de promotion du territoire pour attirer les investisseurs et prospects, un autre chiffre pèse dans la balance : avec 2 604 361 habitants au 1er janvier 2017, le Nord demeure le département le plus peuplé de la Région et de France devant Paris et les Bouches-du-Rhône : la Flandre Intérieure compte à elle seule 102.169 habitants.

Enfin, l’embellie côté emplois stimule le contexte économique : le chômage baisse. Au 1er trimestre 2019 il était de 9,8% dans l’Audomarois contre 11% au 1er trimestre 2018. La Flandre Intérieure, avec un taux de chômage de 6,4%, affiche le plus bas taux de chômage de toute la Région, bénéficiant d’un cadre de vie, des emplois de la métropole lilloise sans les inconvénients et des emplois des voisins belges.

Notre territoire attire, les signaux sont au vert pour favoriser les projets !

Article @SOFIE
Sources : INSEE – Pôle Emploi

La vie des entreprises

 Un nouvel entrepôt pour la Brasserie Goudale à Arques. Trois ans après son ouverture, la Brasserie Goudale ne cesse de s’agrandir ! Au programme des investissements 2020 : un nouvel entrepôt d’une surface de 15.000 à 20.000 m² d’ici la fin de l’année pour répondre à ses besoins de stockage. Coût de l’investissement : près de 10 millions d’euros. Une dizaine de personnes a été embauchée dans le cadre de ce développement.
Pour plus d’informations : cliquer ici 

 Danone prévoit d’investir 25 millions d’euros pour développer à Steenvoorde. L’usine Blédina de Steenvoorde, groupe Danone, spécialiste dans la fabrication de laits infantiles employant environ 400 salariés, va faire l’objet d’un investissement de 25 millions d’euros pour de nouvelles installations, 15 emplois à la clé.
A lire ici 

Express Packaging se développe en agrandissant ses locaux à Arques mais également son équipe. Une vingtaine de personnes sera recrutée au cours de l’année 2020, et suivra un plan de formation pour intégrer l’entreprise
Plus d’informations sur le développement de l’entreprise ici 

 La 3 Monts veut s’imposer en France. La brasserie de Saint-Sylvestre-Cappel, dirigée par Pierre Marchica, poursuit ses investissements pour vendre davantage en dehors de la région, où le potentiel de développement est important.
La presse en parle : ici

 CAZIN devient DISTRIB AUTO PIECES. Le spécialiste du lève-vitres électrique et de distribution de pièces détachées automobiles audomarois, Cazin, change d’enseigne et devient DISTRIB AUTO PIECES. Face à son succès, l’entreprise se développe avec 3 employés recrutés en 2019, et recherche un plus grand terrain.
Pour plus d’informations cliquer ici 
 
MECALIBRE fait construire sur la Porte du Littoral à Leulinghem. Après avoir repris en 2018 Sameco et Mecalibre, implantées à Saint-Omer, et spécialisées dans l’usinage de précision et la chaudronnerie, Guillaume Bourdon poursuit le développement de son entreprise dans le Pays de Saint-Omer. Il investira plus d’un million d’euros et s’offrira un nouveau site sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays de Lumbres pour répondre aux demandes et s’adapter aux besoins. Une dizaine d’emplois à la clé.
La presse en parle : ici 
 
 Une première station de bioGNV à Arques pour rouler au gaz, plus propre et moins cher. En mai prochain, une nouvelle station de gaz naturel véhicule (GNV) à destination des poids lourds, cars ou voitures sera accessible à Arques, sur la Porte Multimodale de l’Aa. Une énergie, plus propre, plus économe sur laquelle les entreprises Astradec et Agriopale comptent surfer.
A lire ici 

Nos entreprises ont du talent

Salon de l’agriculture : 32 bières du Nord et du Pas-de-Calais médaillées, un record !
Plus de trente bières du Nord et du Pas-de-Calais ont été mises à l’honneur au Salon de l’agriculture 2020 au grand concours général agricole, dont celles des brasseries du territoire Cœur                            de Flandre Pays de Saint-Omer.
Pour plus d’informations, ici

 
Le Genièvre de Houlle dans le top international
La collaboration entre la distillerie de Houlle et le chef de cuisine Florent Ladeyn, permet au nouveau genièvre de recevoir la médaille d’argent au concours international de spiritueux : World Gin Awards. Un beau partenariat Cœur de Flandre Pays de                                Saint-Omer qui hisse haut les  couleurs du territoire.

Pour plus d’informations ici 

 

Hervé Diers veut battre un nouveau record du monde en 2021, à la Motte au Bois.
Huit ans après le plus grand cornet de frites et trente ans après le raid des 1000 chemins, Hervé Diers, dirigeant des entreprises Hedimag et Hedicom à Hazebrouck, veut battre le record du                            plus grand rallye touristique du monde en réunissant l’an prochain                    plus de 650 équipages voitures et motos autour de la Motte                                au Bois, à Morbecque. 
 
Son projet en avant-première ici
 
Damien Cousin, nouveau président du SNPB Hauts-de-France et Normandie 
Le dirigeant des Transports Samyn - entreprise spécialisée dans le transport et pompage du béton à Arques - Damien Cousin, a été nommé président du Syndicat National du Pompage du                               Béton (SNPB) des régions Hauts-de-France et Normandie.
                  Elu à l’unanimité, Damien Cousin a pris ses fonctions le 30 janvier.

Pour plus d’informations, cliquer ici

 

Deux cheffes d'entreprises de Coeur de Flandre à l’Elysée…
Au lendemain du sommet Choose France, 500 dirigeants d’ETI ont été reçus par le Président de la République dans le cadre de l’événement « 500 champions des territoires ».
Parmi ces dirigeants distingués par le chef de l’Etat figuraient Caroline Poissonnier, dirigeante du groupe régional, familial et indépendant Baudelet Environnement et Annick Berrier qui a fondé l’entreprise de bâtiment Soflacobat.

Le parcours d'Annick Berrier à retrouver ici
Caroline Poissonnier à l'Elysée : rendez-vous sur le site de
Baudelet environnement



L'actu du Réseau des Ambassadeurs
   
 
Les Ambassadeurs ont eu le plaisir de se retrouver deux fois depuis le début de l’année, réunissant une soixantaine de personnes.
L’année 2020 a débuté en Cœur de Flandre, chez Médiapilote à Caëstre en janvier.
Le jeudi 05 mars, en partenariat avec la Gendarmerie et la Région Hauts-de-France, c’est à la Maison du Développement économique à Saint-Omer que s’est déroulé le petit-déjeuner consacré à la sécurité des entreprises.
.
Retrouvez les articles consacrés à ces deux rendez-vous sur notre site internet – rubrique Ambassadeurs : www.sofieagency.fr

COVID - 19

Accompagnement des entreprises

 
Une brochure numérique « Covid19 aides  entreprises » a été mise en ligne et actualisée le 20 mars 2020 : toutes les mesures, tous les acteurs, au service des entreprises des Hauts-de-France et destinée aux chefs d’entreprises, artisans, commerçants, industriels, pour les aider à faire face aux conséquences économiques, sociales et sanitaires de la crise du Covid 19.

Lien téléchargement :https://lnkd.in/dHVzvMn
 
--------------------------------------------------------------------------------------

Un numéro unique

      03 59 75 01 00
Pour accompagner au mieux les entreprises dans ce contexte de crise sanitaire et économique, l’État, la Région Hauts-de-France, les CCI et les organisations patronales se mobilisent de manière collective mettant en place une cellule d’information unique aux entreprises. L’équivalent, pour le tissu économique, de la cellule d’information au public, mise en place par la préfecture. Opérationnelle depuis le lundi 23 mars 2020, elle est animée par des professionnels de l’État, de la CCI et de la Région, tous les jours, de 9h à 18h. Au total, 80 lignes téléphoniques sont connectées à ce numéro, pour répondre aux questions des chefs d’entreprise, leur présenter des solutions et les mettre en contact direct avec les services qui les accompagneront.
--------------------------------------------------------------------------------------

Une cellule psychologique

 
Le MEDEF Grand Lille a mis en place une cellule d’accompagnement psychologique des dirigeants d’entreprise avec un organisme indépendant spécialisé en santé au travail.
 
Numéro d’appel : 03 20 15 80 14
Email : Covid19-cde@citeonline.org  
ou  Covid10@medef-hdf.fr  
 


------------------------------------------------------------------

Vous pouvez également nous contacter directement : direction@sofieagency.fr

Les entreprises du territoire témoignent


Certaines entreprises audomaroises gardent le cap et maintiennent leur activité en prenant les précautions nécessaires (à lire dans La Voix du Nord en cliquant ici), d'autres comme en Flandre confectionnent des masques (à lire ici et )...
L'équipe de SOFIE a pris des nouvelles de quelques entreprises du territoire et vous livre leur témoignage.

 
François Ohlmann, directeur général hôtellerie du groupe Najeti : « J’ai vécu, à moindre mesure, il y a 10 ans, l’épisode de grippe H1N1. Nous savions que des dispositions étaient à prendre, nous l’avions anticipé quatre semaines avant les annonces gouvernementales de fermetures des établissements et des mesures de confinement. Nos réservations étaient divisées par cinq depuis deux semaines déjà. Nous avons mis en place immédiatement les précautions d’hygiène et d’application des gestes barrières afin de limiter les contacts. Lundi 16 mars, après une réunion avec notre président, nous avons fermé tous nos établissements en 48h, y compris l’hôtel de Tilques, et le Golf de Lumbres, toutes nos denrées périssables ont été données à des associations. Notre priorité était de préserver nos collaborateurs, dorénavant en activité partielle, et confinés. Il faut maintenant prendre le temps. De toute façon on peut  difficilement anticiper. Nous sommes toutefois en attente car rien n’est fixé d’un point de vue opérationnel par le gouvernement, dont on attend les décrets comme l’ensemble de nos confrères… »
------------------------------
Patrice Chevalier, dirigeant du Grand Cabaret à Vieux-Berquin, secrétaire général du syndicat des professionnels des cabarets : "ça devait arriver" pour le patron du Grand Cabaret, "depuis janvier, je tire la sonnette d'alarme au sein de mon établissement... Quand j'ai vu ce qui se passait en Chine, je voyais ce qui allait nous arriver."  Déjà en février il a décidé de suspendre la communication dans les médias. Les réservations du deuxième trimestre ne sont pas au rendez-vous en début d'année, "on travaille trois mois d'avance sur les réservations". Dernier coup de massue : la fermeture administrative de son établissement pour faire suite aux annonces du gouvernement. Vendredi 13 mars dernier, Patrice Chevalier a fermé son cabaret, mis au chômage partiel l'ensemble du personnel. "On a perdu 1000 personnes pour le premier week-end de la fermeture", déplore le dirigeant qui garde toujours espoir, "on est sur des reports, et puis on envisage de rester ouvert en juillet, d'enregistrer les émissions de Michel Pruvot...". Si son cabaret a les reins assez solides pour tenir quelques semaines voire quelques mois de fermeture, "jusque septembre", en tant que secrétaire général du syndicat de sa profession, il sait qu'il y aura de la casse... "Après les attentats de 2015, la crise des gilets jaunes l'an dernier, la réforme des retraites... notre profession souffre de ce contexte social depuis quelques années déjà et pour certains la trésorerie va manquer" pour faire face à ce nouveau coup dur.
              ------------------------------
Ivan Billiau, dirigeant d’Alliances TP à Campagne-lez-Wardrecques : « Nous avons dû stopper l’activité de nos chantiers mardi 17 mars. Pour plusieurs raisons, certains de nos clients nous ont ordonné d’arrêter les chantiers. Les fournisseurs nous annonçaient qu’ils ne se réapprovisionnaient plus ou qu’ils allaient fermer. La dernière raison et la plus importante est qu’il était difficile d’assurer la protection de nos salariés sur les chantiers. Dans nos métiers, difficiles de respecter les distances de sécurité et d’éviter les contacts. Notre activité étant à l’arrêt, j’ai fait une demande de chômage partiel à la Direccte, j’attends leur retour. J’ai mis en place les mesures prises par l’Etat, à savoir le report de paiement des charges sociales et le report des échéances de prêts bancaires. Depuis, le gouvernement s’est exprimé, nous a demandé de poursuivre notre activité. Un guide a été mis en place par l’OPPBTP pour pouvoir organiser la protection de nos salariés. Je vais regarder comment je peux le mettre en place. Je vais voir également la position des Maitre d’ouvrage, Maitre d’œuvre et fournisseurs pour envisager une reprise de l’activité dans les meilleurs délais. Ce qui est certain, c’est qu’au-delà de la santé d’Alliances TP, la santé des collaborateurs restera une priorité ».
------------------------------
Christophe Cathelain, groupe Canopée à Bavinchove : "A l’annonce du confinement et afin de protéger les collaborateurs, j’ai fermé l’usine Cathelain, en laissant une astreinte, pour les urgences vitales (EDF, Marine Nationale…)". Quand cela était possible, comme pour la partie administrative, le télétravail a été mis en place, des astreintes en production pour les demandes nécessaires ont été organisées, "mais nous sommes dans l'impossibilité de travailler car nos principaux fournisseurs, sous-traitants et clients sont fermés".
Par contre, pour le reste des salariés, le chômage partiel va-t-il être accepté ? Le dirigeant déplore un manque de clarté du gouvernement au sujet des fermetures ou non de sites comme le sien... Si le chômage partiel dont il a fait la demande vient à être refusé, Cathelain prendra une semaine à sa charge, imposera comme autorisé une semaine de congés, puis rouvrira l’entreprise, mais sans masque de protections… favorisant le télétravail pour certains postes et en mettant les postes de travail en éloignement pour ceux qui seront sur place. 
Le dirigeant redoute toutefois de rencontrer des problèmes d’approvisionnement en matières premières, les aciéries étant fermées en Italie et en Allemagne. L'entreprise accuse par ailleurs 100 fois moins de demandes de chiffrages dans ce contexte. De nombreux clients et sous-traitants sont fermés. Avant de parler de reprise de l'activité, Christophe Cathelain reste perplexe devant les conseils du gouvernement qui ne sont pas explicites...
 
Propos recueillis par Bénédicte Brienne et Céline Carbonnet

Manifestations professionnelles reportées                     

                                      




Nous sommes entrés dans une phase difficile de l'épidémie de coronavirus, obligeant à reporter nombre de manifestations professionnelles afin de limiter au maximum la propagation du virus.
Le point sur les reports des manifestations professionnelles auxquelles devait participer l'agence SOFIE dans le cadre de ses missions de prospection et de promotion du territoire :
  • SITL : la semaine de l'innovation transport et logistique, rendez-vous Business de l'Innovation du Transport, de l'Industrie Logistique & de la Supply Chain, est reportée du 23 au 26 juin 2020, Villepinte - Paris ;
  • Global Industrie : qui rassemble tout l’écosystème industriel, également reporté du 23 au 26 juin 2020, Villepinte - Paris.
      En attendant, priorité à la santé et la sécurité de chacun. Portez-vous bien !

L’accueil physique de l’agence SOFIE est fermé mais l’équipe reste à vos côtés !

Les équipes se tiennent à votre disposition pour assurer la continuité.
  • L’adresse mail contact@sofieagency.fr
  •  Le standard au 03.21.12.25.35 transféré sur le portable de la direction
  • Les mails de chaque membre de l’équipe
  • Les réunions, rendez-vous physiques sont annulés, conformément aux directives gouvernementales, et dans le respect de la santé de chacun.
Merci de votre compréhension, prenez soin de vous.
SOFIE met gracieusement à votre disposition les compétences de son équipe pour vous accompagner dans les étapes de votre implantation :
  • Recherche de foncier
  • Parc immobilier
  • Coordination du projet avec les services de l’État et les collectivités territoriales
  • Mise en relation avec les partenaires de l’emploi et de la formation
  • Aide à la mobilisation d’outils financiers
  • Accompagnement gratuit et personnalisé, respect de la confidentialité
  • Une équipe dédiée, un réseau d’Ambassadeurs pour vous intégrer
 
Retrouvez-nous ici
Copyright ©, Tous droits réservés.
Rédacteur en chef de la Newsletter SOFIE News : François MOTTE.
Comité de rédaction : Bénédicte BRIENNE ; Nathalie SEGARD ; Séverine MIELOT ; Carole BOULOIS ; Céline CARBONNET ; Mélanie PETITPRE.
Création graphique : Carole BOULOIS ; Céline CARBONNET.

Vous voulez changer la façon dont vous recevez cette newsletter ?
Vous pouvez vous désinscrire de cette liste

 






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
SOFIE · Maison du Développement Économique · 16, Place Victor Hugo · Saint-omer 62500 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp