Copy
Le numéro 39 de la revue littéraire KeulMadang vient de paraître
Follow on Twitter Nous suivre sur Twitter
Friend on Facebook Notre page Facebook
Forward to Friend Envoyer à un ami

Numéro 39 / Février 2017

Hwang Sok-yong est l’un des auteurs coréens les mieux connus en France. Dans ses deux derniers livres, Toutes les choses de notre vie et L’Étoile du chien qui attend son repas, l’auteur revient sur les blessures infligées par l’Histoire (l’occupation japonaise, la guerre de Corée) et les mutations sociales (la modernisation à marche forcée du pays). Dans un article intitulé « Trilogie du XXe siècle », Hwang Sok-yong convoque quelques-un de ses thèmes de prédilection : la modernité, la guerre, la lutte pour la liberté. Un dossier assorti d’une longue interview de l’auteur.

Bonne lecture.
 


 

Interview de Hwang Sok-yong

Hwang Sok-yong a règné en maître sur la littérature coréenne des années 1970-1980 grâce à ses œuvres au fort potentiel réaliste. Puis, il s’est rendu en Corée du Nord en 1989, brisant une barrière de l’histoire moderne de la Corée. Les grands romans qu’il a rédigés à sa sortie de prison dans les années 2000 ont été traduits dans de nombreuses langues et publiés un peu partout dans le monde. On peut même dire qu’aujourd’hui il est au cœur de la littérature mondiale. Il n’est pas une seule et unique personne, mais au moins trois ou quatre personnes différentes. Rencontre avec quelques-uns des ces Hwang Sok-yongs.



 

L’Œuvre de Hwang Sok-yong

Je suis né en 1943 à Changchun en Mandchourie, qui était à l’époque sous occupation japonaise. Les pouvoirs fascistes s’affaiblissaient de plus en plus face aux manœuvres stratégiques menées conjointement par les socialistes et les capitalistes. Aux quatre coins du monde, les peuples s’étaient tournés vers des systèmes d’administration directe et les tenants de l’impérialisme montraient déjà les signes d’une chute prochaine. Pourtant, tous ces pays restèrent longtemps enchaînés, du moins militairement, à l’économie et à la politique de leurs anciens États souverains.



 

L'Étoile du chien qui attend son repas

L’Étoile du chien qui attend son repas est une invitation à découvrir l’œuvre de Hwang Sok-yong, riche d’une profusion d’évocations d’une époque, d’un pays et des hommes et des femmes qui scintillent comme autant d’étoiles.



 

Toutes les choses de notre vie

Toutes les choses de notre vie décrit le quotidien peu enviable des ouvriers travaillant au tri des ordures dans l’immense décharge publique de Nanjido à l’ouest de Séoul. C’est là que, pendant quinze ans, de 1978, année de sa création, à 1993, date de sa fermeture, la mégalopole a déversé la quasi-totalité de ce qu’elle rejetait chaque jour, ordures ménagères, plastique, ferraille, etc., érigeant, sur quatre kilomètres le long de la rive droite du Han, une montagne d’ordures de cent mètres de hauteur.



Mais aussi...


Choe Yun à Aix-en-Provence

À l’occasion du concours de littérature coréenne 2016 organisé par LTI Korea, Keulmadang et les Écritures Croisées, et en partenariat avec Aix-Marseille Université, l’auteur coréenne Choe Yun était présente à Aix-en-Provence.

par Lucie ANGHEBEN
 

Poétique de la soif

Choe Yun propose dans ce recueil de quatre nouvelles une vision critique de la société coréenne, en revenant plus particulièrement sur la période dite du « miracle économique ».

par Inès COMBY
 

Chapeau renard. La Jeune fille à la laine

Kim Seungyoun ou l’art des chuchotements, ainsi pourrait-on qualifier l’art du récit pratiqué par cette jeune auteure si originale.

par Véronique CAVALLASCA
 

L’ Après-midi d’un faune

L'écrivain Jung Young-moon nous fait l'amitié de nous offrir le récit L' Après-midi d'un faune, disponible pour la première fois en français.

par JUNG Young-moon
 

S.E.W.O.L

Le 16 avril 2014, le ferry SEWOL sombre au large de l'île de Jindo avec à son bord plusieurs centaines de lycéens. Une blessure toujours vive qui inspire de nombreux artistes.

par Bruno CARBONNET
 

Rencontre avec Bruno Carbonnet

L'auteur Bruno Carbonnet revient sur sa démarche artistique, sa découverte de la Corée et son premier texte d'écrivain : S.E.W.O.L

par Frédéric KOHDJA
 

La Mouette aux croustilles

Une fable animalière sur la fascination trompeuse de l’inconnu et ses dangers. Un album sympathique qui mérite qu’on s’y attarde.

par Véronique CAVALLASCA
 


Ont participé à ce numéro
 
SHIN Hyoung-cheol
HWANG Sok-yong
JUNG Young-moon
Jean-noël Juttet
Bruno Carbonnet
Frédéric Kohdja
Inès Comby
Lucie Angheben
Véronique Cavallasca
Julien Paolucci
Jean-Claude de Crescenzo
Julien Boyer
Copyright © 2017 Keulmadang, tous droits réservés.
Email Marketing Powered by Mailchimp
Se desinscrire | Modifier mon abonnement