Copy
INFOLETTRE n°7
INFORMATIONS GÉNÉRALES

– Le George Eastman Museum vient d’annoncer la troisième édition de son festival consacré à la préservation du patrimoine cinématographique, le « Nitrate Picture Show », qui met à contribution les collections de films nitrate de centres d’archives et de musées des États-Unis et de nombreux autres pays. Le festival, qui inclut dans son programme – outre la projection de dix films nitrate dont la liste est gardée secrète jusqu’à la dernière minute – des ateliers, des conférences et des démonstrations, aura lieu du 5 au 7 mai 2017 au Dryden Theatre, la salle de cinéma historique du musée, l’un des rares endroits au monde où l’on peut encore projeter des films tournés sur pellicule inflammable.

– Nous tenons à vous rappeler que vous pouvez suivre les activités du partenariat  sur Facebook et sur Twitter

ACTIVITÉS

– Le colloque international Voyage au centre de la machine cinéma, organisé par TECHNÈS en partenariat avec la Cinémathèque française, a pris fin ce samedi 3 décembre après quatre journées de conférences et de tables rondes au cours desquelles cinéastes, directeurs de la photographie, monteurs et historiens de différents pays ont su déployer les enjeux à la fois historiques, techniques et esthétiques propres à l’exposition De Méliès à la 3D : la machine cinéma. Cette exposition, qui se poursuivra jusqu’au 29 janvier 2017 à la Cinémathèque française, s’intéresse à l’histoire de la technique et aux métamorphoses successives de l’image animée, depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à l’ère du numérique, en passant notamment par la chronophotographie, le Technicolor, le CinemaScope, le format 70 mm et la caméra légère.
 


– Deux chercheurs TECHNÈS de l’Université de Montréal ont passé trois jours au George Eastman Museum, à Rochester, dans l’État de New York. Cette première visite chez ce partenaire du projet a été pour eux l’occasion de découvrir la collection d’appareils du musée et de repérer les lieux en prévision du tournage des démonstrations et de la numérisation en 3D d’appareils; ils ont également pu avoir un aperçu de la richesse des collections papier du musée et ont eu la surprise de découvrir que l’établissement propose, parmi ses activités éducatives, des ateliers de fabrication de pellicule.
 

– Le colloque international Le cinéma dans l’œil du collectionneur, organisé par TECHNÈS, aura lieu du 7 au 10 juin 2017 à la Cinémathèque québécoise, à Montréal. Dirigé par André Habib (Université de Montréal), Philippe Marion (Université catholique de Louvain), Louis Pelletier (TECHNÈS/Université Concordia) et Jean-Pierre Sirois-Trahan (Université Laval), ce colloque invite les chercheurs de différents horizons disciplinaires (études cinématographiques, communications, archivistique, histoire de l’art, muséologie, etc.), de même que les collectionneurs, les conservateurs et les archivistes, à venir jeter des éclairages multiples sur l’apport unique des collectionneurs à l’esthétique et à l’histoire du cinéma, ainsi que sur les questions de nature épistémologique et historiographique liées à la constitution, à la conservation et à l’usage des collections.

– TECHNÈS tiendra à Montréal, les 17 et 18 mars 2017, le colloque international Formes et plateformes de la télévision à l’ère du numérique. Récits, publics et technologies. Ce colloque organisé par Marta Boni (Université de Montréal), en collaboration avec le Labo Télé, le GRAFICS et la Cinémathèque québécoise, sera l’occasion de se demander comment les nouvelles technologies déterminent une remise en cause de certaines caractéristiques propres au médium télévisuel depuis son arrivée, comme la vision à distance, le direct, la sérialité ou le flux.
 
– La section TECHNÈS de Lausanne accueillera à l’Université de Lausanne, du 3 au 5 mai 2017, les participants au colloque international Du « direct » au numérique : archéologie et nouvelles perspectives des pratiques cinématographiques légères dans le monde. Co-organisé avec l’Université de Picardie Jules-Verne, ce colloque souhaite « articuler une réflexion historique sur la constitution de cet ensemble cohérent que sont les “médias légers” et son archéologie, avec un état des lieux contemporain sur les pratiques numériques qui se situent dans cet héritage ».

 – Comme nous le mentionnions dans l’infolettre précédente, TECHNÈS organise, en marge de ses activités de recherche, des activités de transfert et de mobilisation qui incluent notamment un partenariat de publication entre Les Presses de l’Université de Montréal et Amsterdam University Press. Les détails de ces activités vous seront communiqués dans les prochaines infolettres.
 

Nous sommes très heureux de vous compter parmi nos abonnés. N’hésitez pas à inviter vos collègues et étudiants à s’inscrire à l’infolettre mensuelle de TECHNÈS en remplissant notre court formulaire.
 
N’oubliez pas que vous pouvez à tout moment communiquer avec nous à l’adresse suivante : info@technes.org.
SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
https://www.facebook.com/TECHNES.cinema/
https://twitter.com/TECHNES_ORG
http://technes.org/
Licence Creative Commons
Cette infolettre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Pour communiquer avec nous
info@technes.org

Vous souhaitez modifier la réception de ces courriels ?
vous retirer de cette liste d'envoi

 






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
TECHNÈS · Partenariat international de recherche · Histoire technique du cinéma, France · Suisse · Canada

Email Marketing Powered by Mailchimp